Éléments de mathématiques appliquées vol 1

Éléments de mathématiques appliquées vol.1, Gérard A. Philippin

Fiche bibliographique
Éléments de mathématiques appliquées I, Gérard A. Philippin.
2014-09-02
Universitaire
298 pages, format papier

 

Rupture de stock (écrivez-nous)

mathematiques-appliquees

Ce manuel d’éléments de mathématiques appliquées l constitue la première partie d’un cours de mathématiques pour les étudiantes et étudiants du premier cycle universitaire en sciences techniques et en génie.

Un cours de calcul différentiel et intégral du collégial constitue un prérequis à l’étude de cette matière. Elle est divisée en quatre parties : Les nombres complexes, les fonctions à plusieurs variables, les équations différentielles ordinaires (EDO) et les systèmes d’EDO du premier ordre. Grâce à une approche plus intuitive que formelle, l’ensemble des sujets constitue une base solide pour le développement de plusieurs théories scientifiques modernes et constitue un outil incontournable à la formation en sciences appliquées. Les étudiantes et étudiants en mathématiques y trouveront une initiation à l’analyse.

La théorie est supportée par plus de 120 graphiques et illustrations, ainsi que de nombreux exemples, exercices et démonstrations qui les guideront dans leur apprentissage.

Mathématiques appliquées – l’approche

Pour être en mesure de poursuivre l’étude des nombres complexes il convient d’introduire quelques résultats empruntés à la théorie des séries infinies. La méthodes scientifiques consiste alors à décrire mathématiquement les phénomènes de la nature, c’est-à-dire développer des modèles mathématiques pour les phénomènes considérés, qui prennent souvent la forme d’une ou de plusieurs relations entre diverses quantités. Nous sommes ainsi amenés à étudier les propriétés des fonctions à deux ou de plusieurs variables.

L’un des objectifs des sciences appliquées consiste à développer des modèles mathématiques appliquées qui décrivent adéquatement des phénomènes donnés de nature physique, biologique, économique, ou autre, afin d’en déduire des informations pertinentes. Le processus de modélisation s’élabore nécessairement à partir de lois ou d’hypothèses appropriées, ce que nous permet l’étude des équations différentielles ordinaires (EDO) et plus spécifiquement les équations différentielles ordinaires du premier ordre.
l’Éditeur

Laisser un commentaire